Un espace pour les jeunes et les praticiens

Plus de 400 participants issus de 42 pays africains ont pris part à la conférence. Ils représentaient un large éventail de parties prenantes à tous les niveaux – enseignement supérieur, écoles d’EFTP et écoles secondaires ; société civile et organisations de jeunesse ; le monde des affaires ; prestataires de services d’emploi ; et des organes de décision. Les représentants de la jeunesse ont joué un rôle majeur dans la conférence lors de ses séances, ainsi que dans l’élaboration des recommandations de politique générale. Un autre rôle remarquable a été confié aux praticiens de l’éducation et du développement des compétences : la troisième journée de conférence était exclusivement consacrée à la présentation de bonnes pratiques.


Youth@ATJ2017

Avec plus de 50% des participants âgés de moins de 35 ans, les jeunes étaient fortement représentés dans l’auditoire ainsi que parmi les intervenants lors des séances de la conférence. Les membres de l’initiative Plug-in UA-UE ont joué un rôle particulier dans le débat. En effet, ces 36 jeunes boursiers d’Afrique et d’Europe ont été sélectionnés et chargés d’élaborer une Déclaration de la jeunesse pour le 5ème Sommet des chefs d’État UA-UE à Abidjan. Pour préparer le sommet, les boursiers ont participé à la conférence dans le cadre d’un exercice visant à développer une compréhension du fonctionnement de l’Union africaine, et à éclairer leur exercice de d’élaboration de propositions. Lors de la cérémonie d’ouverture, le groupe a présenté un court sketch qui a mis en lumière les défis de la vie réelle auxquels les jeunes font face en Afrique. En outre, deux des boursiers faisaient partie du groupe de travail qui a rédigé les recommandations de politique de la conférence.


Practitioners@ATJ2017

Les praticiens, dans le cadre des efforts déployés par l’ATJ pour fournir une plate-forme pour le partage d’approches réussies et innovantes à tous les niveaux de l’éducation et du développement des compétences, ont bénéficié d’une grande visibilité au cours de cet événement. Toute la troisième journée de la conférence a donc été consacrée à la présentation d’exemples de bonnes pratiques en matière de promotion de l’emploi des jeunes et d’entrepreneuriat par le biais de partenariats multipartites.

Grâce à une disposition similaire à un « marché », 30 praticiens ont exposé leurs projets dans des stands, ce qui leur a permis de rencontrer et d’échanger avec les participants à la conférence intéressés. Ce format constituait un excellent terrain de réseautage, de rencontre en tête-à-tête et de partage d’expériences.

De plus, un format « Open Lab » permettait de courts exposés sur un sujet ou un projet donné, suivis de discussions interactives ou d’une boîte à outils en ligne et de plateformes de partage de connaissances.

 

Présenté par

Appuyé par