Une approche concertée de l’investissement dans la jeunesse

Les trois jours d’intenses discussions et d‘échanges ont débouché sur un ensemble de recommandations politiques pour le 5ème Sommet UA-UE qui s’est tenu en novembre 2017. De plus, 120 entreprises et associations africaines se sont engagées à établir un partenariat avec le secteur de l’éducation afin d’investir dans la jeunesse.
Le communiqué ainsi que la promesse d’engagement des entreprises ont été remis à Sarah Anyang Agbor, Commissaire chargée des ressources humaines, de la science et de la technologie de la CUA et à Ranieri Sabatucci, Chef de la Délégation de l’Union européenne auprès de l’Union africaine, afin que ces derniers les présentent conjointement lors du prochain sommet.

Recommandations politiques

Sur la base des délibérations de divers panels et ateliers, un groupe de travail de la conférence a élaboré un ensemble de recommandations de politique générale. Le groupe de travail était composé d’un président, d’un représentant de BUSINESSAfrica, de deux jeunes représentants de l’initiative Plug-in UA-UE et de trois experts de l’éducation, de l’EFTP et de la jeunesse. Les membres ont recueilli les résultats des discussions en groupe et les notes clés de la conférence et les ont résumés dans un communiqué de la conférence, qui a finalement été validé par les participants au cours de la séance plénière ouverte.


Promesse d’engagement des entreprises

Plus de 120 entreprises et associations africaines se sont engagées à établir un partenariat avec le secteur de l’éducation afin d’investir dans les jeunes en vue d’améliorer l’accès à un enseignement et une formation axée sur l’emploi.
La promesse d’engagement a été présentée et signée par les représentants des partenaires organisateurs, le HRST, l’agence du NEPAD et BUSINESSAfrica.


Présenté par

Appuyé par